Zone de Texte: J’ai choisi l’école d’Aviation D.M. inc après plusieurs appels et recherches auprès des écoles de la région. C’est lors d’une rencontre avec André Morin que j’ai été convaincu de mon choix. Son approche personnalisée, son souci de la sécurité et la flexibilité offerte par l’école ont été les arguments décisifs.

J’ai commencé mon cours chez Aviation D.M inc en Mai 2010. J’ai fait mon premier vol solo le 15 juin 2010 et obtenu ma licence (tests en vol et écrits) en octobre de la même année. 

André a été un instructeur patient et disponible, très généreux de sa compétence.

Un lien de confiance s’est rapidement établi et m’a permis de me concentrer sur mon objectif. Aujourd’hui je détiens ma licence de pilote privé, mes certifications de vol de nuit et de VFR-OTT (Over The TOP) et je poursuis avec la licence commercial.
Télécharger DSCN0983.JPG (950,3 Ko)Zone de Texte: Patrick Remy, St-Hilaire

AVIATION D.M. inc

École de pilotage et location d’appareils

Vous aimez voyager en avion? Vous aimeriez découvrir le monde merveilleux de l’aviation et piloter un jour à votre tour? Vous réussirez c’est certain! mais à la condition que vous le vouliez et que vous n’abandonniez pas ... Je suis le parfait exemple de celle qui est partie de 0. Je ne connaissais absolument rien à l’aviation. Mais j’avais le goût d’apprendre... de tout découvrir et dans quel monde merveilleux je suis atterrie...! J’ai appris énormément et à chaque fois que je m’envole dans le ciel, je suis tellement contente d’avoir persévéré…

André Morin d’Aviation D.M. Inc. a su me supporter, me guider et m’encourager dans cet apprentissage. De plus, j’ai eu le support de confrères qui n’ont pas hésité à m’encourager et à me donner des conseils et ce, jusqu’à l’obtention de ma licence. Aviation D.M. inc. c’est plus qu’une école, c’est une communauté d’apprentissage.

Allez, inscrivez-vous, n’hésitez pas, c’est le plus beau cadeau que vous pouvez vous offrir et vous ne le regrettez jamais. L’aviation, c’est l’ouverture vers la liberté, vers la découverte des différents lieux, de paysages incroyables et vers un apprentissage à l’infini...

Au plaisir de vous entendre sur les ondes et peut-être de parler d’aviation avec vous.

Bons vols!

 

Johanne Bédard

Directrice école primaire

Commission scolaire des Patriotes

Image de mon premier solo le 20 Janvier 2011  .

 

Ce moment magique a été rendu possible grâce à  André Morin, propriétaire et chef instructeur  d’Aviation D.M .

 

Plus jeune je construisais des avions téléguidés que je pilotais pour m’amuser.  J’ai toujours été attiré par l’aviation, mais à une certaine époque je croyais que c’était un rêve irréalisable.

Après quelques vols avec une amie,  j’ai eu le goût de concrétiser un vieux rêve de près de 30 ans. J’ai  commencé la recherche d’une école de pilotage et c’est ainsi qu’après plusieurs coups de téléphone je rencontrais  André Morin de l’école d’Aviation D.M.  Dès la première poignée de main je me suis senti  en confiance et j’ai décidé de commencer mes cours. À 51 ans je me lançais donc un nouveau défi.  Ma première envolée  a été réalisée le 9 septembre 2010.

  

André  a toujours  eu de bons mots pour me donner confiance et  m’encourager .  Il est patient et corrige nos petits  écarts pour que nous volions  sécuritairement. Prendre son  temps pour les manœuvres, assurer la sécurité, bien s’orienter et bien communiquer en vol , c’est avec beaucoup de patience qu’il  nous enseigne le tout.   L’aéroport de St-Hyacinthe étant moins achalandé,  nous avons plus de temps de vol  et moins d’attente au décollage que d’autres écoles  où il y a plus de trafic.

 

J’ai mon permis de pilote loisir depuis le 20 août 2011 et cet hiver je vais poursuivre pour ma licence privée.  J’espère que d’ici deux ans j’aurai ma licence commerciale.

 

Si vous  rêver vous aussi  de piloter un jour, allez-y c’est le temps idéal  pour commencer . L’hiver,  en plus d’avoir moins de trafic,  les paysages sont à couper le souffle.   Wow ! Super ! Alors qu’attendez- vous !

 

Au plaisir de se voir à l’école .

André Larouche, pilote loisir

Nos élèves-pilotes qui sont passés par notre école demeurent nos meilleurs ambassadeurs. En voici quelques-uns qui vous racontent leur expérience avec nous.

Apprendre à son rythme!

 

Depuis plusieurs années, j'avais ce rêve de voler de mes propres ailes. Je me suis dit: "si les autres le peuvent, je le peux aussi".

 

C'est alors qu'au mois de février 2011, je me suis décidé de faire un vol d'initiation avec André Morin chez Aviation D.M. Durant ce vol, on prend les commandes pour la première fois afin de voir comment on se sent et si ce moyen de transport est fait pour nous. C'est ainsi que j'ai eu la piqûre et que je me suis inscrit pour suivre ma formation en tant que pilote privé.

 

J'ai fait mon premier vol solo en juin, mon examen en vol au mois de décembre et réussi mon examen écrit au mois de février 2012. Durant toute la durée de ma formation André a su me mettre en confiance et me donner les bons outils pour apprendre les rudiments de l'aviation. Il prend bien le temps de nous expliquer deux, trois ou quatre fois les mêmes notions afin que l'on comprenne bien.

 

Étant donné que c'est une petite école, l'élève est toujours très bien encadré et son évolution bien suivie afin d'apporter les correctifs nécessaires aussitôt que possible. André est toujours disponible pour répondre à nos questions ou à nos préoccupations que ce soit à l'école, par courriel ou par téléphone. En aucun moment j'ai senti de la pression de l'instructeur de finir mon cours au plus vite.  J'ai appris à mon rythme et avec les disponibilités que j'avais.

 

La sécurité aérienne est l'âme même de la philosophie de l'école.  Aucun compromis n'est toléré. Aujourd'hui je peux voler de mes propres ailes en compagnie de ma famille et de mes amis.  Quel plaisir de découvrir notre belle province du haut des airs.

 

Au plaisir de se croiser, qui sait!

 

Dominic Crépeau, Pilote privé

Pilote et mécanicien en aéronautique

J'ai décidé de devenir pilote le jour où j'ai effectué un vol à bord d'un Otter dans le nord du Québec. C'est la liberté et les paysages magnifiques qui m'ont soudainement donné le goût de cette aventure. J'ai choisi de prendre mon cours de pilotage à l’École de pilotage Aviation D.M. inc. parce qu'on m'avait parlé d’André comme étant un instructeur calme, compétent, attentionné et avec un horaire flexible.

 

Aussi le fait que l’école soit basée à St-Hyacinthe était un plus. J'avais déjà parlé avec des pilotes qui ont fait leur cours à St-Hubert et ils disaient perdre beaucoup de temps au sol à cause de l'achalandage ; et faire du temps en vol est plus long à cause de la non proximité de la zone d’apprentissage.

 

Aujourd'hui je possède ma licence de pilote privé et je compte bien avoir ma licence commerciale prochainement.

 

 

Maxime Lebrun

J'ai passé ma licence pilote privé au mois de mai 2014 ! Depuis, mon carnet de vol s’est assez bien rempli. Entre autre, j'ai fait le tour de la Gaspésie, seul avec ma compagne en août 2014. Un voyage dont je suis très fier. Quelle sensation que de se diriger vers un aéroport à des centaines de milles nautiques de façon tout à fait autonome et d'y atterrir pour une première fois! Tout au long des quatre jours de ce voyage, j'ai déposé des plans de vol au FIC (Flight Information Center) ! Chose dont je suis assez fier. J'ai pu réaliser ce rêve grâce à la bonne formation de l'école de pilotage Aviation DM inc. Ils m'ont bien préparé à relever ce défi.

Tous les weekends, nous nous regroupons entre pilotes au restaurant de l'aéroport de Bromont. Et certains de ces pilotes disent que, et je cite: ''L'école de Monsieur Morin est la meilleur de la région. Que ses élèves sont très bien formés et peuvent faire face à des imprévus et éviter les situations à risque''

Luc Bouffard

En juin 2014, je débutais mon cours de pilote privée et je réussissais l'examen théorique en février 2015. Avec mon travail et la météo, les pratiques de vol ont été espacées durant l'hiver. Fin avril et début mai 2015, furent trois semaines intensives de vol. Il faisait enfin beau...Finalement, mon instructeur m'annonce qu'il pourrait réserver un examinateur pour la fin de la semaine du 9 mai...WHAT ? Je suis prête moi ? Durant les derniers jours, j'ai fait beaucoup de visualisation pour la navigation et les manœuvres. Mon rythme cardiaque a augmenté de 10 par minute...minimum le jour ! Pas mal convaincue  que c'était le cas également la nuit...

 

Samedi matin 9 mai, la paperasse et la navigation sont prêtes. La fille a le trac ! C'est également ma dernière journée disponible avant un contrat de travail de quelques semaines... Fait inusité, il y avait une colombe toute blanche dans le hangar, elle est venue se placer au-dessus de l'avion ce matin (sans le salir). Je ne suis pas superstitieuse, mais j'ai voulu croire que çà devait être de bon augure. Elle a quitté lors de l'ouverture des portes, en disant presque : "Tu vois, tu feras comme cela dans les airs

La veille, la météo annonçait des rafales en mi-journée, vents dans l'axe, 20 nœuds  à 2000 pi. Orages en après-midi...Mon instructeur tente de devancer l'examinateur, ça n'a pas vraiment marché, "Nice try". C'est la météo qui a devancé.

 

Le test au sol est complété. On quitte vers 10 h et il pleut !

 

Ne pas oublier d'enlever les volets en montée, le "carbheat", placer les gouvernes au vent, vérifier la sécurité, j'ai peur d'oublier quelque chose…La colombe...

 

Beau décollage vent de face, mise en cap à l'endroit prévu, les temps de passage correspondent. Visibilité marginale mais réglementaire pour éviter le "trafic" mais pas d'horizon. Puis, c'est le déroutement...nouveau cap calculé à l'estime vers la ville que je vois seulement sur la carte... mais ce fort vent me fait dériver à droite, j'ai décidé de modifier mon cap à gauche. Finalement, en patientant un peu, je retrouve des conditions de vol à vue, je vois le lac et les cheminées au loin...ouf ! Atterrissage de précaution, approche basse avec remise des gaz. Le reste m'a semblé plus facile, virages, simulation IFR, panne moteur, décrochages et enfin retour à la maison avec une bonne glissade suivi d’un atterrissage court. Ah, Patrick, il ne faut pas oublier ce charmant et courtois pilote discipliné de Mooney qui m'a laissée passer devant lui dans le circuit... afin que je puisse prendre le temps de faire mon approche calmement.

 

Ben oui, j'ai fait ce qu'il fallait et j'ai réussi le test : j’ai ma licence de pilote privée pour continuer mon apprentissage... Merci infiniment à mon instructeur André Morin pour sa perspicacité et sa patience, je n'y serais pas arrivée sans lui.

Sylvie Beaulieu