La meilleure façon de s’en assurer est de faire l’activité d’initiation au vol (pilote d’un jour). De plus, l’heure de vol sera comptée dans le nombre d’heures de vol nécessaires pour obtenir votre permis loisir ou votre licence de pilote privé.

 

 

Une fois que vous avez décidé d’entreprendre la formation, que vous vous savez confortable avec le fait de voler, vous devez passer un test médical de classe 3 ou supérieure. Cet examen médical est obligatoire et ce, peu importe votre âge ou votre condition physique. Cet examen ne peut-être fait que par un Médecin évaluateur de l’aviation civil et n’est pas couvert par la RAMQ. Nous vous fournirons les coordonnées.

Par la suite, il vous faut compléter 40 heures de formation théorique et un minimum de 45 heures de vol pratique.

La formation théorique est donnée lors de session d’une durée de 4 heures. Il faut donc compter de 10 à 12 semaines de cours.

La formation pratique dépend des conditions météos et de votre disponibilité. De plus, tous les vols pour l’obtention du permis ou de la licence doivent se faire de jour. L’été offre par conséquent plus de possibilités d’heures de vol que l’hiver.

En moyenne, une personne disposant d’un minimum de temps pourra compléter son cours dans un délai de 9 à 12 mois. Bien sûr, il est possible d’aller plus rapidement si les conditions météo le permettent et si vous avez plus de disponibilité.

Les cours théoriques sont donnés en parallèle avec la formation pratique. Une fois que vous aurez complété l’examen médical, le PSTAR et l’examen menant à l’obtention du certificat en compétence radio, vous devrez soumettre une preuve de citoyenneté et d’identité (passeport OU permis de conduire ET certificat de naissance). Vous obtiendrez alors votre permis d’élève pilote qui sera émis par Aviation D.M. inc.

Lorsque votre instructeur jugera que votre capacité à décoller, voler et atterrir se fait en toute sécurité, vous effectuerez alors votre premier vol solo. Chaque personne évoluant à un rythme différent, il ne nous est pas possible de dire à quel moment vous ferez ce premier vol.

Votre formation se poursuivra avec des sessions de vol en double commande durant lesquelles vous apprendrez les différentes techniques que vous pourrez mettre en pratique en volant solo lorsque les conditions le permettent et TOUJOURS sous la supervision d’un instructeur.

Finalement, au terme de votre apprentissage, vous devrez passer le test en vol de même que l’examen écrit. Vous pouvez choisir de les passer dans l’ordre qui vous convient. Cependant, vous devez savoir qu’une fois le test en vol passé, vous avez un (1) an pour passer le test écrit alors que si vous passez le test écrit, vous disposez de deux (2) ans pour faire le test en vol.

AVIATION D.M. inc

École de pilotage et location d’appareils

Comment peut-on faire pour s'assurer que je vais être confortable dans le pilotage d'un avion ?

Combien de temps dure la formation et quelles en sont les étapes ?

Comment peut-on faire pour s'assurer que je vais être confortable dans le pilotage d'un avion ?

Combien de temps dure la formation et quelles en sont les étapes?

Dois-je avoir complété la formation théorique avant de commencer à voler ?

Dois-je payer le plein montant de la formation avant de commencer, et quels sont les modes de paiement acceptés ?

Quels sont les autres frais en dehors des heures de vol ?

Quel est le contenu de la formation théorique ?.

Quelles sont les principales différences entre le permis loisir et la licence pilote privé ?

Y a-t-il une limite de temps pour faire la formation et si oui, laquelle ?

Y a-t-il une limite d’âge ?

Dois-je posséder des connaissances fortes en mathématiques ?

Si je désire obtenir la licence de pilote privé ou de pilote professionnel suite à l’obtention du permis de pilote loisir, mes heures de vol acquises sont-elles cumulatives ?

Comment se déroule une leçon de vol ?

Ai-je besoin d’aptitudes particulières pour entreprendre la formation ?

Le cours est-il déductible pour fins d’impôt ?

Est-il possible de faire de la formation en hiver ?

Que dois-je faire pour maintenir ma licence ?

Ma formation sera-t-elle dispensée par le même instructeur tout au long du cours ?

N’est-il pas mieux d’apprendre à voler là où le trafic aérien est plus important ?

Quel est le contenu de la formation théorique ?

Dois-je avoir complété la formation théorique avant de commencer à voler ?

 

 

 

Nos cours sont divisés de manière à refléter les pré-requis aux examens écrits et en vol. Ils comprennent le droit aérien, la cellule, les moteurs, les systèmes, la théorie de vol, les opérations aériennes, les facteurs humains, la météorologie et la navigation. Ils sont basés sur les guides de Transports Canada pour les divers permis et licences.

 

 

Non. Vous pouvez commencer à voler avec un instructeur qualifié dès le début de votre formation. Pour voler seul vous devrez toutefois compléter l’examen médical, l’examen du PSTAR et l’examen menant à l’obtention du certificat en compétence radio, faire des heures en double commande avec l’instructeur et démontrer que vous êtes en mesure de décoller, voler et atterrir en toute sécurité. Vous devez avoir obtenu votre permis d’élève pilote.

 

 

Non. Le matériel (livres, casques etc) est payable au moment de la prise de possession, les heures de vol sont payables au fur et à mesure que vous les complétez, les examens lorsque vous les faites.

Les modes de paiement acceptés sont l’argent comptant et les chèques personnels ou de compagnie.

 

 

 

Il y a également des frais pour l’examen médical, les livres, les cartes, le casque d’écoute, les accessoires de navigation et les examens de Transports Canada.

 AVIATION D.M inc. vend des articles neufs à prix compétitifs. Certains guides de Transports Canada et d’Industrie Canada peuvent être téléchargés gratuitement à partir de leur site respectif.

 

 

 

 

Il n’est pas obligatoire, quoique fortement recommandé, de suivre la formation au sol (théorique)  pour le permis loisir, contrairement à la licence pilote privé.

Le permis loisir ne nécessite qu’un minimum de 25 heures de cours en vol contrairement aux 45 heures minimales requises pour le cours de licence privé. Il s’agit, dans les deux cas, d’un minimum qui peut varier selon la capacité d’apprentissage de chaque individu.

Le permis loisir ne donne droit qu’à un seul passager dans un avion à quatre places et à des vols au Canada seulement. La licence de pilote privé donne droit à plus d’un passager et à des vols, de jour, au Canada et aux USA. La licence de pilote privé permet d’obtenir la qualification du vol de nuit, ou du vol VFR OTT, ou du vol aux instruments, ou du pilotage d’un avion multi-moteurs. Le permis de pilote de loisir ne donne accès à aucune de ces qualifications.

Dois-je payer le plein montant de la formation avant de commencer, et quels sont les modes de paiement acceptés ?

Quels sont les autres frais en dehors des heures de vol ?

Quelles sont les principales différences entre le permis loisir et la licence pilote privé ?

Quelles sont les principales différences entre le permis loisir et la licence pilote privé ?

Y a-t-il une limite de temps pour faire la formation et si oui, laquelle ?

Y a-t-il une limite d’âge ?

 

 

 

Aucune sinon de respecter les limites imposées lors du passage des examens de test en vol et du test écrit.

Vous devez savoir qu’une fois le test en vol passé, vous avez un (1) an pour passer le test écrit alors que si vous passez le test écrit, vous disposez de deux (2) ans pour faire le test en vol.

 

 

 

Aucune limite d’âge supérieure pour autant que vous passez, avec succès, l’examen médical obligatoire.

Il faut être âgé au minimum de 14 ans pour obtenir le permis d’élève pilote et de 17 ans pour la licence de pilote privé.

 

 

 

 

Non. La plupart des calculs sont effectués à l’aide de tableaux, graphiques ou des règles de calcul et peuvent facilement être assimilés par tous les candidates et candidats.

 

 

 

Oui. Et c’est pourquoi vous devez documenter votre expérience de vol dans un carnet de pilote (logbook).

Dois-je posséder des connaissances fortes en mathématiques ?

Si je désire obtenir la licence de pilote privé ou de pilote professionnel suite à l’obtention du permis de pilote loisir, mes heures de vol acquises sont-elles cumulatives ?

 

 

 

Il vous faut prévoir une fenêtre de trois (3) heures pour une leçon de vol qui comprend :

· Instructions préparatoires au sol du vol à venir;

· Exposé avant vol;

· Vérification de l’aéronef;

· Vol lui-même;

· Exposé après vol

· Inscriptions pertinentes dans les documents (Log book, carnet de route etc).

Le candidat qui aura lu les exercices dans le Manuel de pilotage avant le vol passera moins de temps lors des explications au sol et plus de temps en vol.

 

 

 

Vous devez au préalable subir un examen médical de catégorie 1 (pilote professionnel) ou de catégorie 3 (pilote de loisir ou privé) ou de catégorie 4 (pilote loisir).

Pour valider la licence de pilote privé, cet examen devra être renouvelé aux cinq (5) ans si vous avez moins de 40 ans et aux deux (2) ans si vous avez  plus de 40 ans.

Pour valider la licence de pilote professionnel, cet examen devra être renouvelé aux douze (12) mois si vous  avez moins de 40 ans et au six (6) mois si vous avez plus de quarante ans.

Lors de votre prise de rendez-vous spécifiez que vous souhaitez passer un examen médical dans le but de suivre des cours de pilotage.

Il se peut que votre médecin de famille ne puisse pas procéder à l’examen requis.  L’examen comporte des frais qui ne sont pas couverts par le régime québécois d’assurance maladie.

 

 

 

En principe, les frais ne sont déductibles que s’ils sont engagés dans le but de tirer un revenu de l’activité de pilotage. Piloter pour le plaisir ne donne pas accès à une déduction des frais.

Vous pouvez conserver vos reçus pour une période indéfinie et déduire les frais dans le futur si, à ce moment là,  vous rencontrez les conditions demandées par l’Agence Canadienne du Revenu.

Pour plus de renseignements, consulter le site de l’Agence Canadienne du Revenu.  AVIATION D.M. inc peut émettre les reçus requis pour fins de déduction mais ne peut en aucun cas garantir leur acceptation par l’Agence Canadienne du Revenu. Il est de la responsabilité de chaque individu de s’assurer de la conformité de sa situation propre avec les exigences.

Comment se déroule une leçon de vol ?

Ai-je besoin d’aptitudes particulières pour entreprendre la formation ?

Le cours est-il déductible pour fins d’impôt ?

Est-il possible de faire de la formation en hiver ?

 

 

 

Oui. Toutefois les périodes de vol qui doivent obligatoirement être faites de jour sont plus courtes. De plus, nous ne volons pas lorsque la température au sol est inférieure à moins treize (-13) degrés Celsius.

 

 

 

 

Les exigences relatives au maintien de votre licence sont :

· Avoir agi en qualité de commandant de bord ou comme co-pilote au cours des 5 dernières années OU

· Avoir réussi une révision en vol dispensée par un instructeur et avoir réussi l’examen PSTAR au cours des 12 derniers mois

ET

· Avoir mis à jour ces connaissances dans les 24 mois (Programme de formation, séminaires de Transport Canada, annotations, examens écrits, test en vol)

ET

· Si vous transportez des passagers, avoir effectué 5 décollages/atterrissages de jour pour le transport de jour ou de nuit et 5 décollages/atterrissages de nuit pour le transport de nuit.

 

 

Oui. AVIATION D.M. accorde beaucoup d’importance à l’encadrement sécuritaire et personnalisé. Le vol est une activité qui nécessite l’établissement d’une relation de confiance afin de permettre à l’élève de tirer le maximum de sa formation dans un environnement stable.

 

 

Il est vrai que la base de St-Hyacinthe ne comporte qu’une seule piste et que le trafic y est moins important qu’à d’autres sites où sont dispensés des cours.

Cependant, notre formation en vol comprend des heures dans des zones contrôlées qui vous permettront de mettre en pratique ce que vous aurez vu en classe. Une fois le cours terminé, vous aurez tout en main pour vous déplacer de manière sécuritaire d’un aéroport à l’autre.

Autre élément à ne pas négliger, les frais relatifs aux heures en vol débutent dès la mise en route du moteur. Très souvent, les aéroports plus achalandés provoquent des temps d’attente plus longs  avant le décollage et après l’atterrissage en raison des temps de circulation au sol, des temps d’entrée et de sortie des zones contrôlées. Vous pourriez payer plus cher  pour obtenir la même expérience de vol.

La base Aviation D.M. inc est attenante à la piste.

Que dois-je faire pour maintenir ma licence ?

Ma formation sera-t-elle dispensée par le même instructeur tout au long du cours ?

N’est-il pas mieux d’apprendre à voler là où le trafic aérien est plus important ?

HAUT de page

HAUT de page
HAUT de page
HAUT de page
HAUT de page
HAUT de page
HAUT de page
HAUT de page
HAUT de page
HAUT de page
HAUT de page
HAUT de page
HAUT de page
HAUT de page
HAUT de page
HAUT de page
HAUT de page
HAUT de page